"A tous mes fans, merci beaucoup pour votre soutien. Tout le meilleur. WM"



 The Flash (2014)
 Rôle : Leonard Snart/Capitaine Cold
 Début du tournage: En production
 Genre:Action, Drama, aventure
 Sortie US :7 octobre 2014
 Sortie FR :???
 Info | IMDb | Site officiel | Photos


 Loft (2014)
 Rôle : Luke Seacord
 Début du tournage: 6 juin 2011
 Genre:thriller
 Sortie US : Ocotbre 2014
 Sortie FR :???
 Info | IMDb | Site officiel | Photos


Toutes publicités et informations personnelles sont strictement interdites. Les demandes d'Affiliates faites sur la Tag Board seront ignorées, elles se font uniquement par Formulaire.



Hit :compteur gratuit
Webmiss : Addi Soraya Valou et Zabou
Contact : [@]
Version : 04 par Urban Designs
Codage : Urban Designs & Soraya
Hébergeur: Flaunt Network
Ouverture : 17 avril 2009

Wentworth Miller Hot Line Website n’est en aucun cas lié directement à Wentworth Miller mais les administratrices de ce site se font un honneur de partager des informations sérieuses et fiables avec les différents visiteurs de cette plateforme.
Une attention toute particulière est apportée à la véracité des renseignements fournis, ceci afin de respecter une certaine éthique. De ce fait, les rumeurs et autres ragots infondés n’ont pas leur place ici et les administratrices se réservent le droit de procéder à des suppressions de postes si ceux-ci ne respectent pas cette clause. Merci de votre compréhension !
Les photos ainsi que les vidéos et musiques utilisées, restent la propriété de leurs détenteurs respectifs. Si vous constatez une violation de ce droit ou d'un copyright veuillez nous le signaler pour que la photo ou le média soit retiré. Toute reproduction partielle ou totale de ce site est interdite. Merci.

 



Site déclaré sur CopyrightFrance.com : Site internet ayant fait l'objet de la déclaration N° 2104 à Monsieur le Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance d'Evreux (27)

Merci, de respecter notre travail l'équipe de Wentworth Miller The Hot Line.

Wentworth fait son grand retour après 4 ans d'absence!
makes first red carpet appearance in more than four years!
[ English version ] | catégorie(s): | posté le 09 Dec 2014 par soraya
Après 4 ans d'absence sur un tapis rouge Wentworth Miller à fait sa première apparition public lors du TrevorLive LA à Los Angeles le 07 décembre 2014.

Vous pouvez découvrir les premières photos sur notre galerie ainsi qu'une super interview à regarder sans modération :




The Flashs Wentworth Miller Talks the Freedom... par wentworthearlmiller


Source: http://www.justjared.com


Review Going Rogue Attention Spoiler / New interview
[ English version ] | catégorie(s): News | posté le 29 Oct 2014 par soraya
Voici enfin la review de cet épisode 4 tant attendu qui signifie peut-être pour certains le passage de Felicity Smoak issue de la série Arrow mais pour beaucoup c’est surtout l’arrivée d’un vilain emblématique de Flash : Captain Cold (interprété par Wentworth Miller en plus, qui avait su séduire le public féminin dans son rôle de la série Prison Break à l’époque). Alors qu’en est-il de cet épisode ? Pour faire durer le suspense, parlons d’abord de tout ce qui ne concerne pas le capitaine glacé. Cet épisode va s’attarder plus que les autres sur les rapports entre les différents personnages. Pour se faire, on suit en parallèle l’histoire de Flash qui tente de stopper les méchants, la visite de Felicity à Central City ainsi que les aventures des deux coéquipiers proches d’Iris West, soit son père et son petit ami.

Parmi les trois intrigues qui constituent cet épisode, parlons de celle qui m’a le moins intéressée soit le nouveau rapport qu’entretient Joe West avec sa fille et son partenaire. Très conflictuelle, la nouvelle relation entre les trois personnages ennuie un peu. Cette situation délicate s’étale tout au long de l’épisode, les dialogues ne sont pas vraiment marquants même si, au fond, on peut comprendre la raison de ces tensions. Heureusement, cette intrigue n’a pas une énorme place par rapport aux autres et elle trouvera un moyen de s’apaiser durant l’épisode ce qui nous épargnera, du moins on l’espère fortement, des conflits agaçants se déroulants sur plusieurs épisodes qui terniraient alors d’autres histoires plus passionnantes. Un moment moins agréable à passer mais qui se justifie et qui sait quand s’arrêter, ça le rend beaucoup plus digeste. The Flash S01E04 Concernant la venue de Felicity Smoak, elle apporte, comme on aurait pu s’en douter, sa dose de sentiments à l’eau de rose qu’on avait pu éviter au maximum dans les épisodes précédents. Couplée à la relation difficile entre Iris et Eddie, ça fait beaucoup, et peut-être un peu trop. Malgré tout, la visite de ce personnage important d’Arrow souligne aussi le concept d’univers partagé qui relie les deux séries et, pour les fans de comic book que nous sommes, ça fait joliment sourire. Fini ce sentiment de super-héros seul au monde, le voilà faisant partie d’un tout, d’un univers que l’on connaît bien dans sa version comics et que l’on aime. Tout en conservant l’atmosphère liée aux séries, on se réjouit à l’idée que des collaborations plus importantes et intéressantes que se renvoyer Felicity soient possibles.

Pour terminer sur l’intrigue qui m’a le plus emballée lors de cet épisode, cette version de Captain Cold, bien qu’elle mérite encore un approfondissement, est plutôt satisfaisante. On le retrouve avec ses attributs, des lunettes ridicules, le pistolet qui gèle mais surtout sa grosse veste à fourrure sur le capuchon. Visuellement du moins, le personnage rappelle vite sa version comics. Son comportement, lui, reste encore plutôt mystérieux, de quoi nous faire languir avant sa prochaine apparition. Dans cet épisode, il tente de dérober un objet de grande valeur à tout prix mais il sera dérangé à chaque fois, que ce soit par Barry lui-même ou alors par Joe West et son partenaire dans l’exercice de ses fonctions. Malgré ses méfaits, il reste charismatique, voire même sympathique, sans perdre pour autant son statut de menace sérieuse pour Central City. Un vilain mieux dosé que les autres, aspect essentiel qui lui permettra d’apparaître régulièrement à l’écran sans nous gonfler.

Le point fort de ce dernier épisode réside principalement dans l’apparition du personnage de Captain Cold, qui était tant attendu, mais aussi dans la confirmation du concept d’univers partagé qui donne de l’importance aux événements connectés à ceux de la série Arrow. Les autres intrigues, constituées essentiellement de conflits, sont un peu moins intéressantes mais on les comprend et elles finissent par se résoudre aussi rapidement qu’elles étaient apparues. The Flash continue son ascension et promet encore beaucoup de bon pour la suite. Un avis supplémentaire c’est bien aussi ! Me voilà encore contente après cet épisode de The Flash. J’aime beaucoup la dynamique entre les personnages de la série tv, mais j’aime aussi les dynamiques entre les séries The Flash et Arrow. L’univers partagé est bien travaillé, et honnêtement il est clair que Felicity a bien plus sa place auprès de Barry, avec des blagues que seules les cerveaux peuvent comprendre, dans la lumière, par rapport à la tristesse et la sombre atmosphère qui règne à Starling City. Après niveau scénario, je reste un peu sur ma faim car je le trouve un peu facile, c’est un peu trop vite expédié, mais heureusement Captain Cold parvient à sauver l’histoire, et je l’attends avec impatience pour les prochains épisodes. J’avais peur, mais il remplit bien son rôle, et j’aime aussi comment il récupère son nouveau pseudo de vilain. L’histoire entre Iris, Eddie et Joe est touchante toujours à cause de ce papa débordant d’amour qui vous serre le coeur à chaque fois que ses yeux s’embrument. Mais à côté de ça, je trouve toujours Iris pas vraiment à sa place, et le fait qu’elle se lance à fond dans la quête de The Streak (comprendre The Flash) m’agace car j’ai peur qu’on se retrouve avec un remake de Lois et Superman alors qu’il n’était que le Flou… J’espère vraiment qu’ils n’insisteront pas trop là dessus. Côté S.T.A.R. Labs, Harrison Wells est toujours aussi mystérieux, et ce que j’apprécie par dessus tout c’est le détail de la transpiration. Barry transpire quand il court et quand il est en costume, c’est un détail, mais ça compte beaucoup pour l’effet de réalisme.

Un avis supplémentaire c’est bien aussi !

Me voilà encore contente après cet épisode de The Flash. J’aime beaucoup la dynamique entre les personnages de la série tv, mais j’aime aussi les dynamiques entre les séries The Flash et Arrow. L’univers partagé est bien travaillé, et honnêtement il est clair que Felicity a bien plus sa place auprès de Barry, avec des blagues que seules les cerveaux peuvent comprendre, dans la lumière, par rapport à la tristesse et la sombre atmosphère qui règne à Starling City. Après niveau scénario, je reste un peu sur ma faim car je le trouve un peu facile, c’est un peu trop vite expédié, mais heureusement Captain Cold parvient à sauver l’histoire, et je l’attends avec impatience pour les prochains épisodes. J’avais peur, mais il remplit bien son rôle, et j’aime aussi comment il récupère son nouveau pseudo de vilain.

L’histoire entre Iris, Eddie et Joe est touchante toujours à cause de ce papa débordant d’amour qui vous serre le coeur à chaque fois que ses yeux s’embrument. Mais à côté de ça, je trouve toujours Iris pas vraiment à sa place, et le fait qu’elle se lance à fond dans la quête de The Streak (comprendre The Flash) m’agace car j’ai peur qu’on se retrouve avec un remake de Lois et Superman alors qu’il n’était que le Flou… J’espère vraiment qu’ils n’insisteront pas trop là dessus. Côté S.T.A.R. Labs, Harrison Wells est toujours aussi mystérieux, et ce que j’apprécie par dessus tout c’est le détail de la transpiration. Barry transpire quand il court et quand il est en costume, c’est un détail, mais ça compte beaucoup pour l’effet de réalisme.


Pour finir cette article nous vous invitons à découvrir une nouvelle interview de Wentworth


The_Flash_Interview_Wentworth_Miller_on_Playing... par wentworthearlmiller


Source: http://www.dcplanet.fr


Wentworth Miller parle de Captain Cold
Bringing Captain Cold to The Flash
[ English version ] | catégorie(s): | posté le 28 Oct 2014 par soraya
Captain Cold débarque jeudi soir dans The Flash. C’est bien dans l’épisode 4, "Going Rogue", qui sera diffusé sur CW que Wentworth Miller se jettera dans l’arène. L'acteur, choisi pour incarner le super-vilain et récurrent Captain Cold s’est livré, dans une interview accordée à IGN et il ne cache rien sur sa manière d’appréhender ce rôle à contre-emploi. " Lorsque j’ai été sélectionné par la production pour incarner Captain Cold, je me suis d’abord documenté. Je suis allé sur Google, histoire de m’imprégner de ce que d’autres avaient déjà fait. Puis je me suis ravisé, me disant qu’il était préférable de trouver en moi l’inspiration, en me basant sur ce que les scénaristes de la série avaient prévu. Tout l’intérêt d’une nouvelle adaptation se trouve dans la réinvention, dans la fraîcheur que je pourrais apporter au personnage."


Il est désormais loin le temps où Wentworth Miller préparait le rôle du « super-héros » Michael Scofield pour la cultissime série Fox, Prison Break stoppée en 2009. Pourtant, si les deux personnages n’ont rien à voir l’un avec l’autre, l’acteur pointe des similitudes. " J’aime l’idée d’incarner un vilain qui ne se contentera pas d’être simplement méchant. Il aura aussi de la profondeur, des nuances. Tout son côté humain est à explorer. Il y a, pour moi en tant qu’acteur, des choses à expérimenter parce qu’il y a vraiment une bonne histoire sous-jacente. J’espère simplement que nous aurons le temps d’aller au bout des choses ". Du temps, c’est justement ce dont dispose la production de The Flash, puisque 22 épisodes sont en préparation pour la première saison, un gage de confiance qu’a exceptionnellement accordé CW à la nouvelle série, fondant de grands espoirs sur ce programme. Hâte de le revoir ?

Q: Comment vous a-t-on proposé ce personnage?
WM: Je n'avais jamais entendu parlé de Capitaine Cold avant, mais j'avais entendu parler de Greg Berlanti (le producteur exclusif de Flash). J'avais beaucoup de respect pour ce qu'il a accompli dans ce métier, aussi je suis venu le rencontrer et j'ai aimé ce que j'ai entendu. Et j'ai vu le pilote, j'ai pensé que c'était très fort et j'ai pensé que c'était quelque chose dont je voulais faire partie.

Q: Nous avons entendu des éloges sur votre prestation de la part de vos partenaires. Comment avez-vous abordé ce personnage, vu que vous n'êtes pas un inconditionnel des Comics?
WM: Quand j'ai été choisi, je suis allé sur Google, j'y ai vu des images, certaines m'ont parlé, d'autres non. Puis j'ai pensé: "construis ton personnage à partir de ce que les scénaristes ont prévu." Car j'ai compris très tôt qu'il y avait un profond désir de respecter ce qui avait été fait auparavant, mais aussi un vrai désir de réinventer, d'insuffler quelque chose de nouveau. Donc, j'ai décidé de construire mon personnage à partir des pages du scénario. Ce qui m'a frappé, c'est ce gars violent, qui a maîtrisé totalement ce qu'il a fait pendant longtemps, il commence peut-être un peu à s'ennuyer, il devient content de lui et soudain cet adversaire très valable apparaît et soudain, le jeu redevient intéressant. Je pense que pendant qu'il s'explique avec Flash, il y a de la gratitude mais aussi comme une amputation. J'aime le fait qu'il soit un méchant, mais on sent qu'il y a autre chose de cacher.

Q: Cette série est pleine d'humains "meta" avec des supers pouvoirs. Qu'est-ce que ça fait d'apporter le côté humain au méchant?
WM: j'apprécie de ne pas être qu'un méchant, qu'il y ait des nuances de gris, qu'il y ait des choses pour moi à explorer et des couches qui montrent le côté humain de Snart. Car il a une histoire, qui est compliquée et qui a des conséquences sur ce qu'il est maintenant. J'espère qu'avec le temps, nous pourrons d'explorer ce genre de choses.

Q: Aviez-vous pensé revenir de façon semi-permanente ou permanent comme acteur de série télé? Vous êtes en plein dans une carrière de scénariste. Le train-train de la télé vous a manqué?
WM: merci pour le compliment. Ce qui m'a le plus manqué c'est le sentiment de communauté. Il y a comme une dynamique familiale qui se met en place naturellement sur le tournage. Je l'ai senti quand je suis venu visiter ce tournage. C'est une série très ambitieuse. L'équipe et les acteurs sont soudés pour en faire chaque semaine une belle histoire. J'ai l'habitude, enfin j'avais l'habitude avec Prison Break. Ensuite, j'ai écrit pendant deux ou trois ans, juste écrit, c'était moi seul dans mon salon, et d'un côté j'étais mon propre patron, mais c'était aussi une expérience solitaire. Cette impression d'être tous ensemble à construire une super série chaque semaine me manquait

Q: Si Grant vous demandez un service, que lui diriez-vous?
WM: Je ne sais pas si j'aurais écouté quelqu'un me donnant un conseil sur la saison une de Prison Break. Je pense que vous devez en faire l'expérience vous même, c'est impossible d'anticiper et d'une certaine façon, c'est différent d'une personne à l'autre, mais il est à fond, c'est sûr. Mais ce que je sais à propos de Grant et je pense que c'est l'une des choses qui irradie de son personnage sur l'écran, c'est qu'il a un grand cœur et un sens inné de la décence. Il vous fait croire en son personnage. Je pense que vu les challenges de ce métier, ça pourra lui servir.

Q: Que vous rappelez-vous de Prison Break que vous avez porté, maintenant que vous êtes sur une nouvelle série en construction?
WM: je me rappelle avoir d'un coup été reconnu dans la rue, ce n'était pas le cas le jour d'avant, ou la semaine d'avant. On tournait à Chicago. On passait d'un lieu de tournage à l'autre et soudain, les gens me reconnaissaient. Ce n'est pas rien de renter chez les gens toutes les semaines, surtout pendant plusieurs années, et quand finalement ils vous rencontrent dans la rue, ils vous approchent comme un membre de leur famille. C'est une relation très spéciale, une relation qui se construit.


Nous avons également ajouté une interview de Wentworth faite par le site HitFix. Il revient une nouvelle fois sur sa participation à The Flash ainsi que sur Prison Break:


Wentworth_Miller Interview The Flash par wentworthearlmiller


Source: http://www.melty.com et http://www.ign.com


Wentworth Miller et Dominic Purcell ont quitté Vancouver
[ English version ] | catégorie(s): Candids | posté le 26 Oct 2014 par soraya
Wentworth Miller et Dominic Purcell ont été repérés le vendredi 24 octobre 2014 l’aéroport de Vancouver.

En effet, les deux co-stars ont terminé le tournage de l'épisode 1.10 de la série The Flash diffusée en ce moment sur CW.

Vous pouvez découvrir les photos de Wentworth et Dominic quittant le Canada sur notre galerie:




Dominic alias Heatwave/Mick Rory et Wentworth qui apparaîtra en guest star dans le rôle de Leonard Snart/Captain Cold ont été pris en photos sur le tournage de la série The Flash le 16 octobre 2014 à Vancouver:



Pour rappel la première apparition de Wentworth Miller dans The Flash sera diffusée le 28 octobre 2014 aux Etats-Unis. N'hésitez pas à venir discuter de l'épisode après sa diffusion sur notre FORUM.


Enfin, nous vous invitions à découvrir le premier Teaser de l'épisode Going Rogue , attention Spoiler:




Source: http://www.justjared.com et http://www.flickr.com


Loft : Nouveau Teaser
[ English version ] | catégorie(s): News | posté le 10 Sep 2014 par soraya
Comme vous le savez la sortie du film Loft est prévue le 15 octobre 2014. Pour l'occasion le site officiel du film a diffusé un nouveau teaser ainsi que l'affiche officielle.

Le film avait été tourné l'été dernier en Belgique. Ne perdez pas une minute pour découvrir Wentworth Miller dans la peau de Luke Seacord. Attention Spoiler!






Source: Loft Officiel


<< Previous 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 Next >>

Content Management Powered by CuteNews
« back - home - next »